jeudi 23 avril 2015

Eleanor & Park de Rainbow Rowell


Comme bien souvent ce roman a subi une sorte de raz de marée promotionnel à sa sortie. Il faut bien le dire, pour certains cela les incite à se jeter dessus, pour d’autres (comme moi) cela les rebute ! Et comme je l’avais fait pour Nos étoiles contraires de John Green (à ne pas manquer by the way !), c’est plusieurs mois après cette folie que j’ai saisi l’occasion de lire Eleanor & Park (parce que ma curiosité, mon vilain défaut, avait quand même était titillée).

Plantons le décor. Back to the 80’s, il n’y pas de téléphone portable, la musique s’écoute sur des baladeurs cassette, Park est un ado qui se fait discret, Eleanor ne passe pas inaperçue. La rencontre des deux se fait sur la banquette d’un bus, et ils se seraient cassés une jambe plutôt que de s’asseoir l’un à côté de l’autre. La force des choses (ou appelée aussi la gentillesse de Park) va les amener à se rapprocher, au fil des trajets scolaires.
L’atout fort de ce livre est que l’on découvre les personnages petit à petit, comme ils se découvrent l’un l’autre. Au fil des trajets, des quelques échanges d’abord sur les comics, puis sur la musique. On vit l’éveil de leurs sentiments avec eux, on devient aussi impatient qu’eux entre deux rencontres. Ce livre réveillera en vous de vieux souvenirs d’adolescence.
Eleanor a une vie difficile, coincée dans une maison trop petite avec toute sa famille, mais aussi coincée dans son corps. Grâce à Park elle va découvrir ce que peut être la vie quand le bonheur en fait partie. Rainbow Rowell nous conte une histoire d’amour mais aussi une leçon sur la vie et ses embuches, elle nous touche immanquablement et Eleanor & Park devient vite addictif. On attend tout dans ce roman, de voir la relation des deux adolescents évoluer, de découvrir le secret d’Eleanor, l’impact qu’il a sur leur relation, d’en savoir plus sur la famille de Park, sur leur futur …
L’intensité des derniers chapitres ne manquera pas de vous chambouler, l’émotion, présente tout au long du roman, atteint son apogée avec des évènements qui s’enchaînent et marquent un tournant dans la vie d’Eleanor et Park.
Je ne peux que vous conseiller ce roman qui a été un coup de cœur pour ma petite personne, je me suis fortement attachée aux personnages et j’ai eu un mal fou à m’en défaire, quelque peu frustrée par la tournure de la fin. Mais c’est aussi comme cela qu’un roman vous marque.
A moins que, ça lui traversait l'esprit maintenant, il n'ai reconnu aucune de ces filles. Comme un ordinateur qui recrache une disquette quand il ne reconnait pas le format. Lorsqu'il a touché la main d'Eleanor, il l'a reconnue. Il a su.

Résumé : Etats-Unis, 1986. Eleanor est une lycéenne trop rousse, trop ronde et est harcelée par tout le monde au lycée. Dans le bus scolaire, elle a l'habitude de s'asseoir à côté de Park, un garçon timide, qui l'ignore poliment. Peu à peu, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leurs passions communes pour les comics et les Smiths.
Eleanor & Park de Rainbow Rowell – Pocket Jeunesse – 16,90 €

3 commentaires:

Acr0 a dit…

C'est chouette que tu aies apprécié le livre :) Parce que si les raz-de-marée te font fuir, ils auraient pu aussi te donner "trop" d'espoirs. J'y ai trouvé une bien belle histoire pour ma part.

Frankie a dit…

Pas un coup de coeur pour moi mais j'ai beaucoup apprécié cette jolie lecture et ses personnages.

Mallou a dit…

@Acro : Quand y a des raz de marée qui pourraient m'intéresser, j'attends tjs avant de les lire et je pars toujours sans espoirs, afin d'en profiter au mieux :)
Eleanor & Park est une très jolie histoire oui :)

@Frankie : Les personnages sont très attachants j'ai trouvé, c'est la force du roman :)